Le Terrazzo

Posted on

Le terrazzo revient sur le devant de la scène depuis quelques années. Avec son look graphique et minéral et sa multitude de couleurs, il fait partie des matériaux incontournables aujourd’hui et  se décline sur tout type de surface : sur les sols, les murs, le mobilier, les accessoires, en plan de travail, en motif du papier peint, en tissus.

Mais d’où vient-il ?

Le terrazzo est né en Italie, par l’inventivité des marbriers qui récupèrent les déchets de leur travail, et les mélangent au ciment pour créer des faux-sols en pierre, économiques, durables et élégants.

Sa popularité s’accroit dans les années 40 et ce jusqu’au début des années 60, pour ensuite tomber dans l’oubli, jusqu’à nos jours.

Composition

Le terrazzo classique est un mélange de fragments de marbre, appelé agrégat, et un liant cimentaire, appelé matrice. Son procédé de fabrication est resté identique au fil des années. Il est, comme le béton, coulé sur place ou posé dans des carreaux fabriqués.

Il peut être utilisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le terrazzo résiste dans le temps et demande très peu d’entretiens !

Envie d’avoir du terrazzo chez vous, dans votre cuisine, salle de bain ou ailleurs ? Laissez vous inspirer par les divers motifs et couleurs proposé par carreaux-terrazzo.com

Total look !

C’est le cas de la surprenante et luxueuse boutique de Valentino de David Chipperfield Architects. Ici le Terrazzo Gris Palladiana est utilisé pour revêtir les surfaces et pour relier les espaces. On dirait qu’on a creusé dans la pierre. On plonge dans une atmosphère de « Palazzo », où l’ancien se fond dans le nouveau pour un look élégant et unique.

Tout aussi surprenant, Max Lamb, qui en 2014, à l’ occasion du Salone Internazionale del Mobile à Milan, présente son mobilier en terrazzo dans un décor lui aussi en terrazzo !  Le matériaux prend la place de l’objet, envahie toute la surface, laissant ressortir que les volumes du mobilier, pour un jeu entre illusion optique de la matière et camouflage de l’objet.